Rosette pratique la réanimation

 

5 minutes pour sauver une vie → sachez pratiquer une réanimation !

La réanimation cardiopulmonaire (RCP) désigne l’ensemble des gestes destinés à sauver la vie en cas de malaise grave.
Il s’agit de gestes très simples et sans risque que tout le monde peut apprendre à pratiquer !

 

Réanimation : quelques faits

  • Chaque heure en Suisse, une personne est victime d’un arrêt cardiaque !
  • Aujourd’hui, seules 5% des victimes survivent.
  • En réagissant rapidement, vous pouvez augmenter ces chances jusqu’à 70 % !*

 

Réanimation : 4 étapes pour faire la différence

  1. Réanimation Etape 4 Face à la personne qui fait un malaise, regardez si elle vous répond.
  2.  

  3. Réanimation Etape 3 Si la personne ne vous répond pas, regardez si elle respire.
  4.  

  5. Réanimation Etape 2 Si la personne ne respire plus OU que sa respiration ne vous paraît pas normale
  6. → Appelez immédiatement votre numéro d’urgence

    (144 en Suisse – 112 en Europe)

  7. Réanimation Etape 1 Et démarrez immédiatement le masssage cardiaque !

 
Pratiquer le massage cardiaque, c’est facile ! Appuyez fort et vite au milieu de la poitrine !
 
Nb. Pratiquer le massage cardiaque ne comporte quasiment aucun risque de complication sérieuse.
Au moindre doute, démarrez immédiatement le massage cardiaque, vous n’avez rien à perdre et tout à gagner !
Continuez jusqu’à ce que les secours arrivent et si possible, faites-vous relayer !

 

Réanimation : l’essentiel en vidéo

 

 

Réanimation : pour allez plus loin

Si toutes ces étapes sont claires pour vous et que vous voulez vraiment mettre toutes les chances du côté de la victime, alors il faut utiliser un défibrillateur automatique en plus du massage cardiaque. Un défibrillateur automatique (AED) est un appareil destiné à rétablir un rythme cardiaque viable lors de l’arrêt cardiaque. Aujourd’hui, vous trouvez défibrillateurs automatiques dans de nombreux lieux publiques.
 
Si vous avez la chance qu’un défibrillateur automatique se trouve à proximité, allumez-le et suivez ses instructions ! Il vous guidera à travers ensuite toutes les étapes de la réanimation.
 

Réanimation : vous voulez en savoir plus !

En regardant notre vidéo 5 minutes pour sauver une vie, vous savez déjà l’essentiel.
 
Si vous souhaitez vous exercer, utiliser à apprendre à utiliser un défibrillateur automatique et faire face aux différents malaises grave, que ce soit tout simplement parce que vous voulez être prêt-e ou parce que vous pouvez être exposé à une situation critique dans votre cadre professionnel : nous vous proposons des formations à la réanimation BLS-AED, mises au point par des professionnels de l’urgence.
 
Toute l’équipe de l’ESSR est convaincue qu’en travaillant ensemble, nous pouvons sauver des vies !
 
Si vous avez des questions sur les mesures d’urgence, la réanimation, la défibrillation vous pouvez les poser dans les commentaires ci-dessous !
 
Votre Equipe ESSR,
Dr F. Dupuis
L. Escariz

Détail
Nom de Article
Réanimation
Description
La réanimation, permet de sauver la vie avec des gestes simples et pratiquables par tous. Des professionnels de l'urgence vous l'expliquent !
Auteur
Nom du publicateur
ESSR - Ecole de Santé de Suisse Romande.
Logo du publicateur

6 thoughts on “Réanimation

    1. Bonjour Raimond,

      Le défibrillateur est efficace en cas d’interruption du débit cardiaque sur arythmie choquable de type fibrillation ventriculaire ou tachycardie ventriculaire sans pouls.

      Il est inefficace en cas d’activité électrique sans pouls (l’ancienne dissociation électromécanique) ou d’asystolie.

      Nous épargnons habituellement ces considérations aux non professionnels. 😉

      Merci pour votre participation au blog.

      Bien à vous,
      Dr F. Dupuis

  1. Merci pour cet article, il est simple à comprendre et cette méthode est plus facile à appliquer que ce que j’ai appris aux cours de premiers secours que j’ai suivi.

    J’ai toujours appris qu’il fallait appliquer en parallèle le bouche à bouche ou le bouche à nez. J’imagine qu’il y a une raison si cela n’est pas mentionné dans cette méthode, mais est-ce que quelqu’un pourrait commenter à ce propos ?

    1. Bonjour Joël et merci pour votre intérêt 🙂

      En fait, la plupart des adultes qui font un malaise grave font un problème cardiaque. Cela implique qu’ils ont de l’oxygène plein les poumons, mais que le coeur ne bat plus pour apporter cet oxygène des poumons vers les organes (vers le cerveau en premier lieu). Le massage cardiaque prime donc sur le bouche-à-bouche, chez l’adulte, car il permet d’envoyer l’oxygène depuis les poumons vers le cerveau.

      Par ailleurs, pratiquer le bouche-à-bouche ou le bouche-à-nez (insufflations) est un acte difficile, pas techniquement mais psychologiquement. Bien des vies ont été perdues parce que les témoins de la scène n’ont pas osé pratiquer les insufflations. C’est pourquoi on recommande depuis 2010 de pratiquer d’abord le massage cardiaque, et secondairement si on veut / si on peut / si on ose, alors on peut faire en plus le bouche-à-bouche ou le bouche-à-nez.

      Nb. les insufflations sont optionnelles chez l’adulte, mais elles sont essentielles chez l’enfant, mais c’est une autre question…

      Nous restons à disposition,
      Bien à vous,
      Dr F. Dupuis

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Captcha image