Tout thérapeute se trouve tôt ou tard confronté à un patient “difficile”. Cela peut être un patient qui vous touche trop ou au contraire un patient qui vous énerve… La vraie question est qu’est-ce que ce patient vous apprend sur vous ? C’est le but de la supervision de cas.

 

Supervision de cas, but et objectifs

Le but de la supervision de cas par un psychologue est de vous permettre de mettre à jour les enjeux psychiques et relationnels qui peuvent se jouer lors de ces consultations plus complexes… Il ne s’agit pas de reprendre les aspects techniques de votre pratique, mais bien d’essayer de comprendre ce que le patient pas comme les autres nous apprend sur nous-mêmes en tant que thérapeutes.

 

Supervision de cas, reconnaissance

La supervision de cas est reconnue comme formation continue ASCA.

 

Supervision de cas, organisation du cours

• Public cible : thérapeute complémentaire en exercice
• Durée : 16 heures sur un week-end
• Nombre de participants : 12 max
• Formateur : La formation est animée par Reto Rampa (psychologue, psychothérapeute FSP, formé à la thérapie psychanalytique, à la neuropsychologie, ainsi qu’aux approches familiales).
• Attestation : attestation de formation continue ASCA
• Prix : 400 CHF