Principes andragogiques de l’ESSR

 

Principe de respect
• L’ESSR reconnaît chacun des apprenants dans sa singularité : son histoire, ses représentations, ses valeurs, ses stratégies d’apprentissage, ses acquis et ses projets.

• L’ESSR garantit la confidentialité des données et des propos recueillis. 

• L’ESSR promeut l’expression de chacun et garantit à chacun le droit à l’erreur.

• L’ESSR lie en permanence bienveillance et exigence à l’égard de tous.

• L’ESSR respecte et fait respecter l’intégrité morale et physique de toute personne à chaque instant.

 

Principe d’éducabilité


• L’ESSR parie sur l’éducabilité de tous et n’assigne quiconque à l’échec.

• L’ESSR rend possible, identifie et valorise les apprentissages de chacun ; à travers les tâches réalisées, l’ESSR aide à repérer les objectifs atteints et les progrès effectués.

• L’ESSR recherche et élabore les méthodes pédagogiques les plus adaptées afin de permettre aux apprenants de comprendre et d’assimiler les savoirs transmis.

• L’ESSR construit pour les formations de longue durée des évaluations qui permettent à l’apprenant de se situer dans ses apprentissages et de progresser en identifiant ce qu’il a appris, le chemin parcouru et ce qu’il lui reste à apprendre.

• L’ESSR explicite le cadre de la formation, ses exigences et ses objectifs pédagogiques ; l’ESSR garantit l’accès aux informations requises pour la réussite de la formation et aux ressources nécessaires pour effectuer les apprentissages.

 

Principe de professionnalisme

 

• L’ESSR présente les modalités indispensables au bon déroulement du travail collectif, permet leur appropriation et leur éventuelle adaptation en fonction des contraintes qui pourraient émerger.

• L’ESSR recentre systématiquement le groupe sur l’acte d’apprendre afin que les relations interpersonnelles, les réseaux psychosociaux et les affects n’entravent pas la dynamique de formation.

• L’ESSR s’attache à formuler les consignes nécessaires au bon déroulement du travail avec la plus grande clarté et précision, en vérifiant leur assimilation par tous.

• L’ESSR s’astreint à respecter elle-même les règles sociales qui s’appliquent aux apprenants.

• L’ESSR s’inscrit dans une dynamique permanente de formation : actualisation de ses connaissances, maintien et développement de ses compétences. Pour cela, l’ESSR exige de son personnel enseignant un haut niveau de  qualification ainsi que la participation à des formations internes ou externes correspondantes aux savoirs qu’il transmet et/ou aux méthodes qu’il utilise.

• L’ESSR fait preuve d’impartialité dans la transmission des savoirs, dans l’animation des groupes et dans les évaluations qu’elle effectue. Elle s’interdit toute forme de propagande et présente, sur les questions problématiques, les différentes options de la manière la plus exhaustive possible.

 

Principe de responsabilité
• L’ESSR est responsable de la pertinence des savoirs transmis dans le cadre des formations délivrées en son sein. A ce titre, l’ESSR s’assure de la validité des contenus et garantit ainsi
la qualité de la formation dispensée.

• L’ESSR est consciente des limites de ses propres savoirs et les reconnaît face aux apprenants. L’ESSR recherchera, si besoin, les informations dont elle ne dispose pas et sera capable de renvoyer l’apprenant à d’autres sources de savoir qu’elle-même.

 

Inscription